Un gin premium français

Le Point Gin s’affranchit des codes de distillation classique à l’anglaise pour proposer des accords nouveaux, réalisés à partir de plantes locales. En plus du genièvre, de la violette et de la spiruline
cultivées dans la région, un mélange secret de plantes aromatiques est utilisé, provenant d’un fournisseur de la Montagne Noire, situé sur les hauteurs de Carcassonne, à quelques kilomètres de leur atelier de distillation.

Violette & spiruline

Présentation

Un assemblage composé de onze ingrédients, avec la spiruline et la violette comme ingrédients essentiels. Véritable emblème de la région toulousaine, et familière à Benoît Serres, dont le père est créateur de la première liqueur de violette dans les années 1950, cette fleur offre un aspect gourmand et floral au gin, tout en apportant une certaine rondeur, pour un alcool généralement très sec. La Spiruline quant à elle, procure le côté marin et chlorophyllien. Un savoureux mélange entre terre et mer, donnant naissance au Point Gin.

Alexandre You, mixologue

En tant que mixologue, Alexandre You utilise le gin au quotidien et s’est lancé le pari fou de créer son propre spiritueux. Après un an à sillonner les distilleries du monde entier, ce dernier fait la rencontre de Benoît Serres en 2016, issu d’une famille fabricante de liqueur depuis cinq générations. Après neuf mois d’essais et de recherches, les deux passionnés tombent sur l’accord d’un gin, dont les racines proviennent des terres d’Occitanie.

Alexandre You, mixologue

En tant que mixologue, Alexandre You utilise le gin au quotidien et s’est lancé le pari fou de créer son propre spiritueux. Après un an à sillonner les distilleries du monde entier, ce dernier fait la rencontre de Benoît Serres en 2016, issu d’une famille fabricante de liqueur depuis cinq générations. Après neuf mois d’essais et de recherches, les deux passionnés tombent sur l’accord d’un gin, dont les racines proviennent
des terres d’Occitanie.

Mixologie

La mixologie, voici quelques années que l’on entend ce terme à consonance anglophone mais restant encore bien souvent méconnu.

De plus en plus utilisé, on le voit jaillir lors de soirées, au sein de réceptions ou dans les bars et autres clubs du moment. Il faut dire que ce terme sonne vraiment bien. On pourrait de la plus simple manière s’en réduire à définir la mixologie (ou mixology en anglais) comme l’art du mix, et donc d’utiliser et mélanger divers ingrédients dans l’objectif de créer et réaliser des cocktails regorgeant d’originalité et d’ingéniosité.

 

Cette pratique basée sur la recherche, l’élaboration et la confection de cocktails est en pleine démocratisation et bénéficie d’un véritable effet de mode. Tout le monde s’y intéresse, beaucoup veulent s’y mettre et tout le monde veut son mixologue ! Il s’agit avant tout d’un vrai métier faisant appel à un savoir qui lui est propre.

Historiquement, l’utilisation de ce terme daterait du milieu des années 2000 et aurait fait ses premières apparitions du côté des bars tendances de New York. Dans les faits, l’art de confectionner des cocktails à base d’alcool et d’autres ingrédients remonterait à plusieurs centaines d’années. Vous pouvez à ce sujet consulter l’article sur l’histoire du cocktail.

Cette pratique requiert de grandes compétences sur la faculté d’accorder des produits en connaissant parfaitement leur goût, leur texture et les différentes déclinaisons possibles.

La création est un des points-clés de ce nouveau métier. Mais la capacité de revisiter l’existant y prend tout de même une part très importante.

Points de vente

Le point Gin est disponible :

Cette belle aventure n’en est qu’à ses débuts, on compte toujours sur vous.

Aujourd’hui nous sommes dans la plupart des bars et caves toulousaines et de la région Occitanie mais pas que !

Paris, Lille, Strasbourg, Bordeaux, Pau, Lyon etc…

Ou en ligne

Mon caviste en ligne

Presse

Contact

mentions

mentions légales | © Le point Gin